05 juillet 2017

Ressources humaines

Après 10 mois de service civique, Elisabeth a quitté la délégation pour de nouvelles aventures. Nous lui souhaitons bonne continuation !

Elisabeth (1).jpg

Quel bilan fais-tu de ces mois passés à la délégation ?

A mon arrivée, j’ai été surprise d’être directement mise dans le grand bain. Au départ, il n’a pas été facile de prendre mes marques, et de réaliser mes missions en toute autonomie. Mais avec les outils mis à ma disposition et avec l’aide de l’équipe, j’ai pu mener à bien mes missions. J’ai rencontrer des personnes formidables, adhérents, bénévoles avec lesquelles j’ai passé un moment inoubliable.

Ton regard sur le handicap a-t-il changé ?

Oui, mon regard sur le handicap à changé. Car, durant ma scolarité, on a considéré une personne atteinte de handicap comme une personne malade, alors que l’APF m’a permis de constater que se sont des personnes sociables, actives dans la société et qui se battent pour une cause qui leur est chère.On m’a dit un jour « Ce n’est pas moi qui a un handicap, c’est la société qui en a un ».

Et maintenant quels sont tes projets ?

Je vais rester dans le domaine de l’aide à la personne. Parce que c’est quelque chose qui me tient à cœur, de donner de mon temps et de répondre à leurs besoins et leurs attentes dans la bienveillance.           

 

 

 

 

12:00 Publié dans Actualités | Commentaires (0)

Écrire un commentaire